CBD

Quels sont les avantages du CBD sur la santé

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol, plus connu sous le nom de CBD est un cannabinoïde obtenu à partir de fleurs de chanvre. A ne pas confondre avec les produits issus du cannabis, le CBD est entièrement légal et ne fait pas partie de la famille des psychotropes, ce n’est pas une drogue. C’est une substance réputée pour ses vertus et ses propriétés bénéfiques sur le plan physique et mental. Nous faisons le tour sur les bienfaits procurés par le CBD.

Le rôle du CBD pour les individus présentant des troubles anxieux

Selon des études scientifiques, les chercheurs ont constaté que le CBD joue un rôle sur les neurotransmetteurs du cerveau. Le cannabidiol impacte directement le système de sérotonine qui est un messager chimique au sein du système nerveux central. C’est ce neuromédiateur qui intervient sur la régulation de l’humeur chez un individu et qui est essentiel pour une bonne santé physique et mentale. Des études en rapport avec le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5) ont démontré que le CBD agit de manière bénéfique sur des groupes d’individus prenant cette substance. Il en va de même sur d’autres études effectuées sur des animaux ayant également pris du CBD.

Le rôle du CBD sur le stress

On constate une baisse significative des troubles de stress post-traumatique (SSPT) chez les personnes qui consomment régulièrement du cannabidiol. Il limiterait les effets physiologiques des individus sous stress tels que l’hypertension artérielle ou une fréquence cardiaque élevée. Il contribuerait aussi à favoriser une bonne qualité de sommeil en réduisant les épisodes insomniaques.

Le rôle du CBD dans le traitement des douleurs

De nombreuses personnes qui souffrent de douleur chronique auraient recours à la prise de CBD. Selon elles, cela les aiderait à ressentir moins de douleur. En effet, ses propriétés relaxantes sont un fait avéré et le cannabidiol, en plus de dissiper les douleurs, participerait également à limiter les inflammations des articulations ainsi que les tensions musculaires.

Un médicament à base de THC et de CBD, le Sativex a été approuvé par le Conseil d’évaluation des médicaments pour les personnes souffrantes de sclérose en plaques. Toutefois, les chercheurs n’arrivent toujours pas à s’accorder sur la manière dont le CBD pourrait agir sur les individus atteints de SEP.
Certains pensent que les effets résultent du CBD sur les neurotransmetteurs tandis que d’autres prétendent que cela provient des vertus anti-inflammatoires du CBD.

D’ailleurs le CBD est efficace pour de nombreuses pathologies qui provoquent des douleurs plus ou moins intenses telles que :

  • Douleur chronique
  • Douleurs de SP
  • Douleur arthritique
  • Fatigue musculaire
  • Inflammations dues aux hormones
  • Lésion de la moelle épinière

Le rôle du CBD pour les personnes atteintes d’acné

Le cannabidiol serait réputé pour jouer un rôle sur l’acné. Nous savons qu’une production excessive de sébum génère une grande quantité de peaux mortes et de follicules pilo-sébacés provoquant une importante inflammation. Ce surplus séborrhéique apparaît parfois au cours d’une grossesse mais plus fréquemment pendant la puberté et entraîne ce qu’on appelle l’acné chez les adolescents ou les personnes qui ont la peau grasse. On retrouve dans ces boutons acnéiques des bactéries qui prolifèrent et qui provoquent rapidement une inflammation et se transforment en nodules rouges. Le cannabidiol est en mesure de traiter l’inflammation liée à ces boutons tout en ralentissant la production de sébum.

Le rôle du CBD dans les céphalées

Appelée aussi migraine, les céphalées entraînent une douleur davantage douloureuse qu’un simple mal de tête. Une migraine peut durer entre 3 et 73 heures et peut rapidement devenir atroce pour la personne qui en souffre. Les personnes habituées à ce trouble savent que lorsqu’elles sont prises de fortes migraines, la seule solution qui leur reste est de se mettre au lit avec une prise d’analgésiques, sans autre choix d’attendre que cela se dissipe. Le seul problème c’est que les analgésiques ne soulagent qu’un temps et qu’après avoir soulagé, la douleur revient parfois de plus belle. 48 participants souffrant de céphalées régulières et à qui on a prescrit une cure de CBD ont été intégrés dans une étude qui a démontré que 40 % au sein de ce groupe avaient une baisse de migraine. Une autre étude a révélé que ceux qui utilisaient du CBD arrivaient à mieux gérer leur crise qu’avec des analgésiques. Ce qui semble assez intéressant à préciser !

Le rôle du CBD pour les individus qui souffrent de fibromyalgie

La fibromyalgie est une pathologie qui entraîne de fortes douleurs chroniques musculaires mais aussi au niveau du tissu conjonctif, provoquant une raideur dans tout le corps. Étant donné que le cannabidiol agit en quelque sorte comme un analgésique, il serait en mesure de limiter ces douleurs. En effet, des recherches supplémentaires ont conforté cette hypothèse et ont démontré qu’une prise de nabilone, qui est un dérivé de THC synthétique, réduisait significativement les douleurs liées à la fibromyalgie. D’ailleurs, une étude sur un groupe de 40 personnes atteintes de cette maladie ont déclaré qu’après 4 semaines de cure, ils ressentaient moins de douleurs et une amélioration de leur qualité de vie.

Le rôle du CBD dans le sommeil

De nos jours, de nombreuses personnes souffrent d’une mauvaise qualité de sommeil. Selon les chiffres, on recense approximativement 10% de de population qui font l’objet d’insomnie chronique et 30% d’insomnie temporaire durant leur vie. On sait que certaines substances illégales comme la marijuana permettent de résoudre les problèmes liés au sommeil. Ce phénomène provient d’une haute teneur en THC qui réduit le temps de sommeil paradoxal. Les individus présentant des troubles de SSPT (syndrome de stress post-traumatique) ont révélé que cela les aidaient dans leur sommeil car ils constataient après chaque nuit une absence partielle de rêves et donc de cauchemars par la même occasion.

Pour les personnes insomniaques, le CBD reste toutefois plus efficace que le THC et surtout reste légal au niveau de la loi. Il paraîtrait que si vous rêvez moins, la qualité du sommeil s’en trouverait meilleure. Et d’après de nombreuses études scientifiques, le sommeil profond est celui qu’une personne a le plus besoin pour se détendre afin de récupérer de sa journée. Une fois de plus les chiffres ont parlé et on démontré que ceux consommant du CBD profitaient d’un meilleur sommeil que ceux qui consommaient du THC sous forme illégale. Si le THC a la capacité d’améliorer le sommeil, sachez que cela se produit sur une courte période et que de plus cette substance finit par nuire à l’organisme alors que le CBD peut résoudre les problèmes d’insomnie à long terme et de plus il est sans danger.

Le rôle du CBD pour les personnes épileptiques

Le cannabidiol a été connu pour la première fois du grand public lors de recherches sur le traitement de l’épilepsie. C’est à ce moment précis que l’huile de CBD a prouvé ses bienfaits. D’ailleurs en 2013, un reportage sur CNN a exposé les faits d’une jeune femme américaine présentant des signes d’épilepsie sévère dont la prise quotidienne de cannabidiol aurait considérablement amélioré son état et réduit ses crises épileptiques. Ce qui attira l’attention médiatique dans le monde entier.

Dès lors, la réputation de l’huile de CBD n’a cessé d’être au cœur des recherches scientifiques. En 2016, une étude menée auprès de 214 individus atteint d’épilepsie ayant combiné du cannabidiol à leur traitement habituel présentaient au bout de 12 semaines une baisse de 36,5% de crises. Bien que le CBD n’ait pas fonctionné sur la totalité des sujets car ces derniers ayant arrêté l’expérience à cause d’effets secondaires tels que la fatigue, des somnolences, une diminution de l’appétit, de la diarrhée ou encore des convulsions, les scientifiques restent très positifs sur les bienfait apportés aux personnes souffrant d’épilepsie.

Le seul problème est que les recherches sur les effets à long terme et les effets secondaires liés à la prise de cannabidiol ne sont encore que très peu suffisantes. Il s’avère cependant qu’une dose importante de CBD reste nécessaire dans le combat contre l’épilepsie. À ce jour, nous savons que l’huile de CBD contient une infime trace de THC, qui rappelons-le ne représente aucun danger pour l’organisme tant que les doses prescrites sont respectées mais qui pourrait représenter un obstacle pour traiter l’épilepsie en cas de dose élevée de cannabidiol. Et c’est ce qui pose problème car le THC réduirait l’effet de certains antiépileptiques et augmenterait les effets secondaires. Il est impératif de ne jamais donner d’huile de CBD à enfant épileptique ou d’en consommer vous-même sans un avis médical au risque de déclencher une crise. L’intervention d’un spécialiste est nécessaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *